Structures et organisations

Les structures de prévention sont mises en place dans l’entreprise ou l’institution afin d’aider l’employeur à développer et  à appliquer sa politique du bien-être.  En effet, tout employeur doit obligatoirement disposer d’un service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPP), composé de minimum un conseiller en prévention. En complément, l’employeur s’affilie à un service externe pour la prévention et la protection au travail (SEPP) auquel il fera appel si le SIPP ne parvient pas à remplir l’entièreté de ses missions.

Un service interne commun à plusieurs employeurs peut, exceptionnellement, être mis en place.

De plus, un comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) doit être institué dans les entreprises d’au moins 50 travailleurs.

Enfin, dans certains cas, les employeurs doivent faire appel à un laboratoire agréé ou à un service externe pour les contrôles techniques (SECT) afin d’effectuer des mesures ou des contrôles spécifiques (substances dans l’atmosphère du lieu de travail, des produits ou agents physiques présents sur le lieu de travail).

En pratique

  • Guide
    Guide
    Agents biologiques

    Guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail

    Afin d'aider les entreprises dans la reprise progressive des activités économiques, les partenaires sociaux du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail, en concertation avec la Cellule stratégique de la ministre de l’Emploi et des experts du Service public fédéral...
  • coronavirus
    coronavirus
    Agents biologiques / Analyse des risques

    Coronavirus : checklist prévention sur le lieu de travail

    La possibilité d’infection par le coronavirus sur le lieu de travail constitue un risque professionnel contre lequel l’employeur doit protéger ses travailleurs. Pour évaluer ce risque, le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a élaboré une liste d’autocontrôle.
  • vvibamti
    vvibamti
    Conseiller en prévention

    Instruction de travail de l’AMTI pour le suivi des contacts

    L’AMTI, l’Association des Médecins du Travail Internes, a rédigé une instruction de travail pour l’évaluation du risque et le suivi des contacts des travailleurs positifs au COVID-19, afin d’aider les entreprises à gérer efficacement les cas positifs de COVID-19 pour prévenir la propagation du...
  • napo
    napo
    Troubles musculosquelettiques (TMS)

    TMS: ressources pour les discussions de groupe sur le lieu de travail

    Deux dossiers de support pour appréhender la problématique des troubles musculosquelettiques (TMS) sur le lieu de travail sont maintenant disponibles dans de nombreuses langues, ils peuvent être utilisés ensemble.
  • contact tracing
    contact tracing

    Feuille de route de Co-Prev pour le contact tracing

    Co-Prev, l’association de Services Externes pour la Prévention et la Protection au travail (SEPPT) a élaboré une feuille de route pour le contact tracing dans les entreprises et les collectivités.

Actualités et évènements

  • newsletter
    newsletter
    25.09.2020

    Newsletter Elites du travail

    L’Institut royal des Elites du Travail (IRET) vient de publier sa newsletter. On y retrouve des informations sur le calendrier des activités, sur les...
  • letsels
    letsels
    24.09.2020

    Évaluer le coût des accidents, des décès et des maladies liés au travail

    Un rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) détaille les conclusions de la deuxième phase du projet de...
  • Biologische agentia
    Biologische agentia
    23.09.2020

    Nouveau thème sur BESWIC : les agents biologiques

    Les agents biologiques peuvent provoquer des maladies et représenter un danger pour tout le monde sur le lieu de travail. La pandémie de Corona nous...