Structures et organisations

Les structures de prévention sont mises en place dans l’entreprise ou l’institution afin d’aider l’employeur à développer et  à appliquer sa politique du bien-être.  En effet, tout employeur doit obligatoirement disposer d’un service interne pour la prévention et la protection au travail (SIPP), composé de minimum un conseiller en prévention. En complément, l’employeur s’affilie à un service externe pour la prévention et la protection au travail (SEPP) auquel il fera appel si le SIPP ne parvient pas à remplir l’entièreté de ses missions.

Un service interne commun à plusieurs employeurs peut, exceptionnellement, être mis en place.

De plus, un comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) doit être institué dans les entreprises d’au moins 50 travailleurs.

Enfin, dans certains cas, les employeurs doivent faire appel à un laboratoire agréé ou à un service externe pour les contrôles techniques (SECT) afin d’effectuer des mesures ou des contrôles spécifiques (substances dans l’atmosphère du lieu de travail, des produits ou agents physiques présents sur le lieu de travail).

En pratique

  • Guide
    Guide
    COVID-19

    Version adaptée du guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail

    Le guide générique comprend des principes et des mesures nécessaires pour permettre aux entreprises de travailler en sécurité en limitant au maximum les contaminations au travail. Les partenaires sociaux du Conseil Supérieur pour la Prévention et la Protection au travail ont, le 30 octobre 2020,...
  • coronavirus
    coronavirus
    Agents biologiques / Analyse des risques

    Coronavirus : checklist prévention sur le lieu de travail

    La possibilité d’infection par le coronavirus sur le lieu de travail constitue un risque professionnel contre lequel l’employeur doit protéger ses travailleurs. Pour évaluer ce risque, le Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale (SPF Emploi) a élaboré une liste d’autocontrôle.
  • Analyse des risques

    Risques sur le lieu de travail ? Travaillez facilement ensemble sur la sécurité avec l'application Pharius RiskReporter

    Il est bien sûr important que tout le monde s’implique pour garantir un maximum de sécurité sur le lieu de travail. Mais comment faire pour que tout le monde s'implique dans le signalement de ces risques ? Correct, en rendant le signalement des risques aussi simple que possible et en le...
  • Ergonomie / Troubles musculosquelettiques (TMS)

    L’ergonomie participative: comment peut-elle prévenir les TMS ?

    Un nouveau document de réflexion de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) étudie les avantages du recours à l’ergonomie participative (EP) – qui implique les travailleurs dans la planification et le contrôle des activités professionnelles – pour lutter contre les...
  • Thésaurus multilingue contenant la terminologie essentielle de la SST

    Le thésaurus multilingue de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) compose d’une liste de termes relatifs à la sécurité et la santé au travail (SST) présentés hiérarchiquement. L'outil contient également des synonymes et quelques définitions et est désormais...

Actualités et évènements

  • Award
    Award
    12.11.2020

    Les candidatures sont ouvertes pour les prix des bonnes pratiques “Lieux de travail sains"

    Dans le cadre des prix des bonnes pratiques 2020-2022, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) cherche à identifier des...
  • 06.05.2021

    Risques émergents et défis dans le secteur agricole et forestier

    Une nouvelle note d’orientation de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) identifie les risques dominants et...
  • 05.05.2021

    Enquête européenne sur les conditions de travail 2021

    En raison de la pandémie de Covid-19, les entretiens en face à face ont dû être stoppés pour la dernière édition de l’enquête européenne sur les...