Risktrainer pour les esthéticiens

Deux organisations professionnelles pour esthéticiens, à savoir la "Beroepsvereniging voor Bio-esthetiek en Kosmetologie" (BESKO) et l’Union nationale des esthéticien(ne)s de Belgique (UNEB) ont publié le risktrainer.

Les 7 domaines du bien-être (sécurité au travail, santé, hygiène, ergonomie, bien-être psychosocial, environnement et embellissement des lieux de travail) ont été développés et assortis d’exemples et solutions concrets pour le secteur des esthéticiens. Le manuel se base entre autres sur la stratégie Sobane et le risktrainer pour les coiffeurs. Pour ces derniers, il existe également un outil OiRA.

La publication est disponible sur le site de la Confédération des Syndicats Chrétiens (CSC): Risktrainer pour l’esthéticien (PDF, 3,04 MB).

Aussi ANBOS du Pays-Bas a émis le document “Richtsnoer Hygiëne, Arbeidsomstandigheden en Milieu”.

Conseil supérieur des Indépendants et des PME

Les deux organisations professionnelles sont membres du Conseil supérieur des Indépendants et des PME, en tant que Commission sectorielle 10 - Soins aux personnes, et peuvent, par ce biais, défendre les intérêts de leurs membres.

Questions parlementaires

Les esthéticiens et les coiffeurs sont en contact avec des produits chimiques. Plusieurs questions parlementaires ont déjà été posées au sujet des produits chimiques utilisés par des coiffeurs. Un aperçu de ces questions est disponible sur le site de BeSWIC: Questions parlementaires - secteur coiffure.