Risques psychosociaux - Pré-diagnostic - Outils

Indicateur d’alerte de risques psychosociaux au travail (SPF Emploi, avec le soutien du FSE – Belgique –2020)

L’indicateur d’alerte des risques psychosociaux est un instrument qui peut être utilisé pour détecter la présence de risques psychosociaux dans l’entreprise et évaluer leur importance (feu vert: problèmes mineurs; feu orange: signal d’alerte; feu rouge: alarme).

L’outil s’adresse à toutes les entreprises, grandes, moyennes et petites, de plus de 20 travailleurs. L’outil peut être utilisé dans de plus petites entreprises, mais devra éventuellement faire l’objet de certaines adaptations.

Cet outil de pré diagnostic a pour objectif d’alerter l’employeur sur la présence de risques psychosociaux au sein de son entreprise afin qu’il puisse au plus tôt mettre en œuvre une réelle politique de gestion des risques psychosociaux.

Il permet à l’entreprise de se situer dans ce domaine et ne remplace en aucun cas l’analyse des risques qui est une obligation légale à laquelle doit se soumettre toutes les entreprises en Belgique.

Il se présente sous la forme d’un tableau de bord, composé d’un certain nombre d’indicateurs, à remplir par un petit groupe de personnes représentatives de l’entreprise.

  • Le premier module est composé de 12 indicateurs objectifs et chiffrés: le taux d’absentéisme ou le nombre d’accidents du travail, … Ces données peuvent être trouvées auprès des ressources humaines, dans les rapports annuels du service interne ou externe pour la prévention et la protection au travail (SIPPT / SEPPT), dans le bilan social,…

En fonction du nombre d’alertes mis en évidence, un premier diagnostic est proposé sous la forme d’un code couleur.

  • Le second module correspond à une analyse plus poussée de la situation et permet un prédiagnostic plus fin. Les données brutes récoltées devront être interprétées afin de leur donner un sens. Cela permet de nuancer les chiffres en fonction des caractéristiques, du secteur d’activités et de la taille des entreprises. Le module 2 propose également de prendre en compte l’évolution dans le temps des indicateurs.

Le module intégré est principalement destiné aux entreprises qui sont déjà plus avancées dans l’ébauche et l’élaboration de leur politique en matière de bien-être et qui souhaitent utiliser l’outil pour un suivi systématique de cette politique.

Le module intégré combine les indicateurs des modules 1 et 2 de la version standard de l’indicateur d’alerte des risques psychosociaux et comporte un indicateur supplémentaire, à savoir la "réintégration".

L’outil est disponible sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, dans le module Publications > Indicateurs d’alerte des risques psychosociaux au travail : guide d'utilisation et outils.

Outil de détection précoce du burnout (SPF Emploi, avec le soutien du FSE – Belgique –2020)

L’objectif de cet outil est d’apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs du burnout. Le sens clinique de ces professionnels, aidés de l’outil, permet de mettre en évidence la présence du burnout et son importance. Cet outil a aussi pour objectif de donner les premières pistes aux professionnels pour la prise en charge du travailleur.

Cet outil est complété lors d’un entretien avec le travailleur. Il comprend plusieurs volets:

  • nom du travailleur et la date;
  • définition théorique du burnout: elle permet de cadrer la thématique visée dans cet outil et d’attirer l’attention sur des situations potentiellement dangereuses;
  • les symptômes: il s’agit de cocher les différents symptômes que présente le travailleur selon leurs fréquences d’apparition: symptômes physiques, cognitifs-affectifs et comportementaux.

En 2020, l’outil a été adapté en 2 versions, une pour le médecin du travail et une pour le médecin généraliste.

Cet instrument est disponible sur le site du Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, dans la rubrique Publications: